PER ARDUA AD ASTRA

Terres de Lylla Cardinal d'Eirbal
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'un fils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Arrivée d'un fils   Mar 30 Juin - 22:27

On ne peut pas dire que le soldat ait cherché bien loin. Une levée de ban et il envoya discrètement Burnout vers le domaine de sa mère. Opération réeussit, la femme bafouée par un général imbécile se trouvait bien ici.

Il laissa donc Esmée à Gueret pour qu'elle se repose. Faut dire qu'avec la chaleur de l'été, la grossesse en devenait des  plus pénible.

Arrivée devant le domaine, il stoppa net et le regardait. Il soupira un instant.


"Bordel, je ne suis jamais venu ici..."

Il reprend ses esprit et se dit qu'il devait rester la tête froide, l'entrevue risquait d'être tendue avec ce qu'il s'était passé quelques jours avant à la "Mé...." Enfin la bas quoi... Vallait mieux pas réveiller la bête dans son antre, en prononçant des nom interdits.

Il s'avança vers le garde, Il commence à se meler, et se dit à lui même.


Va falloir amener Burnout ici pour entrainer tout ça"

Sans un sourire et fixant des azures le garde, bref à la façon chieur façonné par Lylla, il se présente enfin.

"Annoncez à la Baronne, l'arrivée de son fils, je vous pries."
Revenir en haut Aller en bas
Lylla Cardinal d'Eirbal
Maîtresse de maison
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Mer 1 Juil - 19:20

Depuis son arrivée surprise c'était le branle bas de combat au chateau. Bien que tout soit resté dans l'ordre et les terres correctement gérées, il y avait un bon moment que les appartements des maîtres n'avaient pas été occupé.

Aussi depuis le matin, chacun s'activait à rendre vie à la demeure. Toutes les fenêtres étaient grandes ouvertes afin de chasser la poussière, d'aérer et de laisser entrer le soleil.

La voix de Louison ne résonnait plus entre les murs et Lylla avait l'impression qu'on avait arraché l'âme même du domaine. Aussi ne se ménageant pas, vêtue d'une simple chemise à demi rentrée dans ses pantalons, les cheveux ramenés haut sur le sommet de son crâne, la Baronne elle même finissait la besogne avait de réclamer un bain qui serait pour le moins bien mérité.

Le plus gros de ce ménage de printemps a retardement prenait fin et Lylla revenait du verger où elle était allé chercher quelques abricots propres à rassurer son estomac malmené quand s'élevant des grilles toutes proches une voix de fit entendre.


Annoncez à la Baronne, l'arrivée de son fils, je vous pries.

Le poste de garde la tenait encore à l'abri des regards, et cela valait mieux car si d'abord la tête lui tourna, se fut ensuite un drap rouge que l'on agita devant ses yeux.
Les gros bras ayant été assigné par ses soins aux déplacements des plus gros meubles, ne restaient présent que deux jeunes gens à peine pubères et encore en formation auprès de leurs aînés. Se fut l'un d'eux qui faillit la percuter en venant la chercher.

M'dame y'a un gars, vot'fils qu'il dit...
La main fine s'éleva en signe d'apaisement, le pauvre n'avait pas l'air à son aise au vue de la carcasse de Rackam.
Laisse petit, je vais m'en occuper. Et d'abandonner là le puceau pour s'avancer à visage découvert, le regard fusillant l'intrus, le traitre.

Nulle joie sur son visage, elle prend le temps de mordre dans l'abricot juteux détaillant Rackam de la tête aux pieds avant de remonter en sens inverse.

Pas un bonjour, pas la plus petite émotion, uniquement des yeux qui le fusillent et un voix cinglante comme une lame.


Que fais tu ici ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedarzilliere.forumactif.com
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Mer 1 Juil - 21:27

"Bonjour mon fils, content que tu sois là... viens dans mes bras que je te bisouille..."

Ouai bon pour le coup le soldat avait le droit de rêver un instant... Il regarde les yeux sans expressions de sa mère et se dit qu'il avait vu juste. Il descend de la sa monture et donne les rennes de son cheval au garde tout chétif. les azures se portent sur le garde version la Baronne mal embouchée.

"Occupes en toi bien!"

Puis il va vers sa mère et ne se démonte pas, il lui claque une bise, se recule aussitôt à bonne distance pour eviter la giffle puis lui sourit tendrement.

"Tu ne croyais sérieusement pas que j'allais rester à ses côtés après ce qu'il t'a fait? Si?"

Il la regarde attendrit et se dit qu'il n'allait pas s'en sortir aussi facilement. Il lui raconterait tout en détail plus tard. Il jette un regard noir sur le garde qui détale vers l'écurie. Il sourit en coin.

"Mère! tu n'as trouvé que ça pour ta sécurité?"
Revenir en haut Aller en bas
Lylla Cardinal d'Eirbal
Maîtresse de maison
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Jeu 2 Juil - 10:12

Un coup d'oeil à la baronne après avoir attrapé au vol les rennes lancées avec désinvolture, le hochement positif des boucles blondes libèrent le jeune padawan pour quelques instants du géant.

Lylla ne bronche pas, pas le plus petit frémissement de cils quand il lui donne un affectueux baiser. Ha non pas encore, hors de question qu'elle se laisse attendrir, d'ailleurs le moment de recul vif et caractéristique de celui qui craint de se manger une beigne ne lui échappe pas. Un point de gagné pour lui, il a compris que sa "mérainne" pouvait avoir la main leste.


"Tu ne croyais sérieusement pas que j'allais rester à ses côtés après ce qu'il t'a fait? Si?"
Et de répondre du tac au tac Avec toi je ne sais jamais à quoi je dois m'attendre.

La bouche gourmande met un terme à la dernière bouchée d'abricot tandis que le regard suit le jeune garçon qui bataille avec la lourde monture qu'il conduit aux écuries.


"Mère! tu n'as trouvé que ça pour ta sécurité?"
Haussement d'épaule et sourire conquérant achève le tableau.
Dois je te rappeler que je suis parfaitement capable de me défendre SEULE. Et d'appuyer sur chaque syllabe de ce mot qui semble vouloir lui coller à la peau, avant d’enchaîner.
D'après ce que j'en ai appris, le capitaine de ma garde et mon maître d'arme sont tout deux chez les moines, mon absence a du les lasser...
Alors qu'elle va pour envoyer valser le noyau déparé de sa pulpe, les obsidiennes sont attirées par une voiture stationnée un peu en retrait des grilles. Toute à sa conversation elle ne l'avait pas entendu arriver, et la seule personne qui était attendu ne devait surtout pas se trouver nez à nez avec Rackam !
Improvisant, elle entraîne ce dernier vers le corps de la demeure.

Mais je suppose que tu n'es pas venu jusqu'ici pour t'assurer que ma personne était à l'abri de tout danger... Si c'était le cas, ce qu'elle allait lui apprendre n'allait certainement pas lui plaire. Passons au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] il y fera plus frais.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedarzilliere.forumactif.com
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Lun 20 Juil - 21:23

[Bien des jours plus tard]

Il était à Gueret et ce n'est pas pour ça qu'il ne s'interessait pas aux affaires du Duché. Les nouvelles n'étaient pas bonnes du tout et le soldat devait aller prendre le poux près de sa mère. Etait il trop tard? il n'en savait rien encore. Il avait écrit à sa soeur pour qu'elle vienne également et avait répondu positivement.

Il arriva au domaine de sa mère enfin et stoppa devant la grille. Un garde était là et il s'avança vers lui.


"Veuillez prévenir la Baronne que son fils la demande, je vous prie."
Revenir en haut Aller en bas
Lylla Cardinal d'Eirbal
Maîtresse de maison
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Jeu 23 Juil - 16:53

Un des gardes du domaine, conduisit le soldat dans le même salon où la Baronne l'avait déjà reçu la fois précédente.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedarzilliere.forumactif.com
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Sam 5 Sep - 16:12

[Quelque mois après]

Le soldat était revenu sur troyes. la guerre faisant rage en Champagne, il n'avait pu la voir encore, mais cela ne voulais pas dire qu'il ne pensait pas à elle. Le mariage avait eut lieu avec sa rageuse. Un mariage en petit comité, car les cérémonies précédentes avaient été soit mouvementée ou tout simplement annulée. Et puis Jax était enfin né. Certainement un accouchement qu'il n'oublierais jamais. le soldat ayant lui même accouché sa femme. Une naissance vraiment plus marquant que celui de son premier fils. Et une chose qui rapprochera encore plus le soldat à sa femme. Une conivence sans borne.

Ils prirent donc une carriole pour faire voyager sa rageuse et son fils. Le soldat voulait lui présenter son fils. Quoi de plus naturel tout compte fait et c'était également une bonne occasion de voir comment sa mère se portait. Car oui il était inquiet pour elle aussi.

La cariole, s'approcha des grilles du domaine, il regarda deriière lui et sourit.


"Nous arrivons."

Il descendit et alla voir le garde.

"Bonjour! Veuillez annoncer à la baronne que son... fils est là, je vous pries."

Il restait juste à attendre et voir comment il serait reçu par Lylla.
Revenir en haut Aller en bas
Lylla Cardinal d'Eirbal
Maîtresse de maison
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Dim 20 Sep - 18:42

La Baronne passait peu de temps au Domaine avec les événements qui agitaient la Champagne, aussi quand un garde vint la tirer de ses occupations, il fut reçut comme un chien dans un jeu de quille.

M'dame, y'a du monde à la grille.
J'avais demandé à ne pas être dérangée ! Mais c'est pas Dieu possible vous ne savez pas respecter une consigne simple ? Mais que fout Lupus avec vous !

Mais M'dame, l'a dit qu'c'est vot'fils

Blanc et arrêt sur image....

Mon fils ?
Oui m'dame, un grand bon'homme au poil noir
Et.... Il est seul ?
J'sais pas M'dame, il conduit une chariote
Et merde !
Le cri lui sort du coeur aussi surement que le rouge lui monte aux joues.

La blonde jaillit de l'amoncellement de paperasse qui l'entoure.

S'il ramène sa Black chez moi, ça va chier !
Pour quelle autre raison que le confort de celle qu'il appelle sa femme aurait il voyagé entre quatre planches ?
Prenant son épée au passage elle glisse sa fidèle compagne à sa ceinture.
Toi tu restes à la porte du Castel, je m'occupe seule de la grille.
Mais M'dame le chef l'a dit
Je m'en tape de ce que t'as dit ton chef, c'est moi le chef ici, alors tu obéis ou t'es viré !

Le pauvre garde n'avait encore jamais vue la douce Baronne aussi en forme, dans un garde à vous impeccable il se plie aux ordres
Oui chef ! Bien Chef ! A vos ordres Chef !

Sourire satisfait de la blonde qui d'un pas arrogant gagne les grilles du domaine, ses bottes soulèvent à chaque pas de petits nuages de poussières tandis que sa main repose nonchalante sur la garde de son arme.

Un sourire se colle à ses lèvres, ni trop ni trop peu, hors de question que Rackam foute son cul dans le domaine sans savoir ce qu'il ramène dans son étrange convoi.


Bonjour Rackam, tu as demandé à me voir ?

Tel est l'accueil chaleureux que la mère réserve à son traître de fils.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedarzilliere.forumactif.com
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Lun 21 Sep - 17:04

Au moins était elle là et c'était plutôt bon signe. Quand sa baronne de mère... Ouai de mère, pouvais pas la considérer autrement là. Bref acceuil des plus chaleureux s'il en est, le soldat savait très bien à quoi pensait la femme qui se trouvait devant lui. Il sourit en coin en la voyant regarder la cariole. Il se retourna vers celle ci justement et appela.

"Vous pouvez descendre maintenant!"

La cariole se balança légèrement de gauche à droite, il aurait voulu rire tien à ce moment là, en voyant se décomposer Lylla. Mais le soldat bien que déçu par la situation, avait finalement accepté de se présenter seul...

Le soldat sourit franchement, l'effet escompté est là. La baronne doit fulminer intérieurement. Et au même moment, la nounou qu'il avait engagé pour le voyage descendait de la cariole avec son fils dans les bras... Oh ne vous y tromper pas. La rageuse était dans la cariole... oui oui...  Elle n'aurait jamais laissé son fils partir aussi loin sans elle, mais par respect pour Lylla elle avait décidé de rester hors de sa vue. La jeune nounou s'avanceat vers le soldat salua poliement Lylla puis le soldat pris Jax dans ses bras.


"Merci vous pouvez disposer."

Le soldat regarda l'enfant et l'embrassa sa ptite tête. Puis s'avança vers la baronne avec un sourire... ni trop... ni trop peu.

"Bonjour mère!... Je te présente mon fils... Jax!"

Telle est la retrouvaille avec son entêtée de mère.
Revenir en haut Aller en bas
Lylla Cardinal d'Eirbal
Maîtresse de maison
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Mer 23 Sep - 19:02

Rien qu'à la tête du soldat et aux frémissements qui agitaient le coin de ses lèvres, Lylla s'avançaient d'avance qu'il lui préparait encore un tour à sa façon. Qu'allait il encore inventer pour la faire fléchir cette fois ?
Sur ses gardes malgré tout, elle affichait un air impassible.

Sa main se resserra sur la garde de son épée quand la carriole oscilla comme une barque prise par la houle. Un bonnet de coton en émergea et à voir le minois qui se cacher dessous un soupir de soulagement souleva sa poitrine.
Une chance que la Black n'est pas pointé le bout de son nez, car si elle n'avait toujours pas pardonné la façon de se comporter et le langage de cette dernière à son égard, pour le coup cela aurait été à Rackam de se manger une mandale bien sentie cette fois.

Lylla en été là de ses pensées quand celui qui été encore son filleul congédia la jeune femme, lui ayant au préalablement ôté des bras un petit paquet de lange.
La baronne avait beau être blonde, elle avait tout de même mis au monde trois enfants et la mère en elle savait encore reconnaître un braillard quand elle en voyait un.
Elle étouffa un rire en voyant la grande carcasse câliner le petit et le regard fier qu'il leva vers elle.


"Bonjour mère!... Je te présente mon fils... Jax!"

Si elle se laissa aller à sourire avec une certaine tendresse, pas un instant elle ne tendit les bras vers le précieux fardeau. Lylla se refusait à toucher le moindre enfant dans ses langes, depuis qu'elle avait du seule mettre au monde son fils et l'enterrer dans les minutes qui avait suivi. Fidèle à la promesse faite ce jour là, aucun autre enfant ne trouverait le chemin de ses bras maternels qui ne fut issu de ses entrailles.

Hasardant simplement sa main vers le crâne duveteux, Lylla dégagea quelque peu le petit visage et lui caressa la joue.
Haaa... Jax.... Ainsi donc te voilà. Petit mais costaud ce me semble. Tu auras pris cela de ton père. La mère autant ne pas y penser.
Puis levant les yeux, elle fixa son regard sur Rackam
Avec un prénom pareil tu as déjà prévu d'en faire un champion on dirait.
Comme s'il n'était pas d'accord avec cette idée le petit se mit à brailler vigoureusement et chercha finalement ses poings qu'il se mit à téter avec force.

La blonde éclata de rire


On dirait aussi qu'il tient de toi son goût immodéré pour les poitrines généreuses ! Rappelle donc sa nourrice, ton fils réclame son sein et le lait qui le nourrit.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedarzilliere.forumactif.com
Lupus
Maréchal et Maitre d'Arme
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 52
Localisation : Compiègne, Champagne

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Jeu 24 Sep - 1:32

- Chef, chef !
- Quoi, encore ?


Le vieux géant n'avait même pas levé les yeux vers le garde qui était entré précipitamment dans son bureau, à l'étage du château.

Car le pauvre homme, tout pétrit de bonnes intentions qu'il était, tombait au moment où Lupus étudiait des questions prononcées: la guerre faisait rage entre la France et l'Empire, et en tant que Maréchal de la Grande Maison Cardinal d'Eirbal, il était du devoir de Lupus de préparer la levée d'une petite troupe aux ordres de la baronne: ne serait-ce que pour son escorte dans le cadre des levées de ban et d'arrière-ban, Lylla devait disposer d'un certain nombre d'hommes; et même si le domaine n'était pas très riche et ne comptait pas de grandes ressources, seuls moyens de couvrir les frais pour une troupe nombreuse, sa façon de faire lui et sa bonne tournure d'esprit -en général- lui garantissaient la fidélité et l'amour des gens de sa maison et de ses terres. Aussi, le vieux était-il attelé à l'analyse des capacités de la baronnie, aux différentes solutions possibles et aux coûts inhérents: il devait finir un rapport bien chiffré et argumenté à Lylla dès que possible.
Du coup, avoir un homme criant et bégayant qui venait le troubler alors qu'il essayait de faire tourner au mieux son pauvre neurone, ce n'était pas ce qui pouvait le mettre dans les meilleures dispositions. Et ce, d'autant que l'approche de l'automne autant que les souvenirs réveillés par cette guerre commençaient à lui recauser des douleurs aux os et à ces vieilles cicatrices; et on l'avait ennuyé aussi à peine quelques minutes plus tôt avec une sombre histoire de discipline, une bagarre ayant éclaté lors d'un pari entre quelques gardes -qui étaient sous pression, vu les conditions.


- Chef, la Baronne, elle vient d'sortir accueillir un drôle de bonhomme, qu'elle à l'air de connaître ! Et pas en bien: v'là t'y pas qu'elle a prit son épée pour y aller !
- QUOI ?!


Le géant se dressa brusquement, élevant ses deux mètres vingt-cinq de chairs, d'os et de poils à proximité du plafond. En face, le garde se recroquevilla.

- ET COMMENT CA SE FAIT QUE J'SUIS PRÉVENU QU'MAINT'NANT, CÂ, HEIN ??!!
- Mais...mais c'est parce qu'elle m'a dit de rester derrière la porte, j'ai hésité un moment avant de venir...
- Mille milliards de sacré foutu sang noir ! C'est pas un crâne que vous avez sur les épaules, mais un pot d'chambre, bande de foutus...!


Le vieux ne termina pas ses imprécations: c'était inutile. Bondissant de derrière son bureau, il étendit le bras derrière sa chaise, y récupérant son immense espadon enfourné dans son fourreau de cuir noir, et s'élança hors de son bureau, dévalant les marches de l'escalier vers le rez-de-chaussée et l'entrée. Le pauvre garde, perdu entre les ordres de la baronne et la soufflante de son chef, s'empressa de lui emboîter le pas.

- Elle...il a dit qu'il était son fils.

Marmonnant dans la barbe grisonnante qui lui tombait sur le haut de la poitrine, Lupus se demanda ce qui passait dans la tête de la blonde, et ce que signifiait cette histoire de "fils": il ne lui connaissait qu'un seul enfant en vie, et certes pas en âge adulte, non plus qu'homme. Par ces temps, elle aurait dû rester systématiquement sous la garde de quelques hommes, dès qu'elle sortait des murs. Voire de son bureau. Lui qui l'avait servie comme Sergent de la Prévôté, avant même que comme membre de sa Maison, il n'aurait pu oublier qu'elle avait occupé de hautes fonctions en Champagne: même si cela faisait longtemps, elle pouvait être une cible pour quiconque cherchait à déstabiliser la Champagne. Et ceux-là étaient nombreux: le géant tout vêtu de noir, dont les grandes bottes de cuir claquaient sur le marbre des escaliers, fit la liste dans sa grosse tête aux cheveux coupés ras: les impériaux, bien sûr; mais aussi, les artésiens, dont on annonçait les mouvements au Nord, et qui étaient de tous les mauvais coups -il se souvenait de la campagne de 1459, aux côtés de Lylla, d'ailleurs, qui lui avait valût une cicatrice de plus sur sa peau blafarde, qui en était parsemée toute entière-; et puis, des champenois qui pourraient se saisir de cette occasion pour leur profit personnel -et ils étaient nombreux, le vieux n'en doutait pas.

Atteignant la porte, il s'arrêta et tendit une oreille attentive : pas d'entrechocs de lames. Laissant là le garde, qui ne souhaitait d'ailleurs rien de mieux que de se faire oublier, il poussa légèrement sur le battant, et glissa son énorme corps par l'ouverture.
Là, il s'arrêta. Ses petits yeux verts, enfoncés dans leurs orbites, se posèrent sur le dos de Lylla, qui, le sourire aux lèvres, tendait un bras, la main de l'autre sur son épée.

*Bon, au moins, elle est armée...et ça n'a pas l'air trop dangereux...*

Restant en arrière, au plus près de la porte, il se redressa un peu, se détendant légèrement, et remonta l'espadon, qu'il tenait toujours par son fourreau, pour le poser sur son épaule. Ses yeux glissèrent sur le bébé que Lylla semblait caresser, puis sur l'homme en face d'elle.

*L'a pas l'air bien net, celui-là...*

Gardant le silence le plus absolu, sa respiration profonde se faisant inaudible, il inspecta du regard la carriole. Son nez pâle, qui était long, fin et aquilin, se plissa un peu, respirant avec plus de précision...


*...bizarre...j'aime pas ça...*

Mais pour l'heure, la carriole n'était pas une menace, quoi qu'elle put contenir. Il balaya les environs du regard, puis le reporta sur Lylla et l'homme, méfiant mais toujours silencieux et attentif, restant dans l'ombre du château pour essayer de se faire discret.
Revenir en haut Aller en bas
http://lupus.forums-actifs.com/forum
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Ven 25 Sep - 16:45

Bien! le décor était planté et bien sur sa chère mère faisait tout pour le mettre mal à l'aise. Elle en oublia toutefois, que le soldat qui se trouvait devant elle, avait l'habtude de cet acceuil chaleureux et si aimant de sa tendre lylla. Marraine devenue mère... Mère devenue fouettarde à l'excès.

Bref un instant il put la voir sourire à l'enfant et faire une remarque assez plaisante pour le père qu'il était. Toutefois il n'en oubliait pas sa femme et rajouta.


"Il a les yeux de sa mère... "

Ouai, on pourrait croire qu'il essaya de piquer la baronne au vif, mais pour le moment ce n'était pas le cas. Quoi qu'en y repenssant, si un peu.

Il ne preta guère attention au garde qui arrivait derriere. Et qui arrivait comme si il avait libérer Reims et Troyes à la fois. Il l'avait déjà croisé plusieurs fois, et devait surement pas reconaitre le soldat. Peut être étais ce du à son age avancé tout compte fait.

Lylla caressait doucement la tête du petit avec une certaine distance quand le Jax affamé comme pas deux lui pris le doigt de la noble pour le teter avidement. Sourire détendu du spectacle, il devint crispé d'un seul coup. La baronne demandant que la nourice revienne pour lui donner le sein. Le soldat garda son calme et sourit à sa mère.


"la nourrice n'est pas là pour ça, mère. Esmée n'accepterais jamais qu'une autre lui donne le sein..."

Puis la fixant droit dans les yeux, il lui sourit puis fit volte face vers la cariole.

"CHERIE!! Vient prendre Jax s'il te plait, je crois qu'il a faim."

Oui bon le soldat n'allait pas cacher la présence de sa femme longtemps, et il supposait à l'intonation de la voix de la baronne qu'elle avait deviné.

Sa rageuse descendit donc et fière comme toujours vint chercher son fils. Elle ne décrocha aucun regard à la baronne... Ni aucun son. le dernier faca à face avait été clair et esmée respectait donc à la lettre les voeux de lylla. Néanmoins quand elle prit son fils dans les bras, elle regarda son mari de la plus tendre des façons. Il en fallait pas plus pour Rack pour succomber. Esmée y arrivait à chaque fois, et le soldat gardera dans sa tête tout l'amour qu'il avait pour elle. Il lui donna un tendre baiser et lui sourit tout aussi tendrement. Dans un chuchotement à peine audible...


"Me Da Gar, amour"

Il se retourna enfin vers sa mère et la regarda. Il s'attendait surement à ce qu'elle apprécie moyennement la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Lylla Cardinal d'Eirbal
Maîtresse de maison
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Dim 27 Sep - 18:42

Une chose était certaine, elle n'appréciait pas qu'on se paie sa tête, et c'était très exactement ce que Rackam venait de faire et avec un grand sourire qui plus est.

Si Lylla avait seulement suspecté la présence de la noiraude, même pas elle aurait pris la peine de s'avancer jusqu'à la grille. Elle pensait Rackam assez intelligent pour tenter d'arranger leurs rapports. Elle s'était encore une fois trompée sur son compte.
D'ailleurs elle n'adressa même pas l'ombre d'un regard à cette dernière, inutile de s'abaisser à cela. Que Rackam soit ensorcelé par un déhanché ce n'était certes pas la première fois et certainement pas la dernière quoiqu'il en dise. Le chat danserait très vite dès lors que la souris aurait tourné le dos, c'était un jeu auquel il excellait.

Dans son dos Lylla sentit une présence, la chaleur d'un regard. Inutile pour elle de se retourner.
Valafein ayant été faire un tour chez les moines, il ne pouvait s'agir que de Lupus. Dans un élan de compassion pour le nourisson, elle laissa lentement retomber la main qui enserrait avec colère le pommeau de son arme.
Si jamais le Maréchal se rendait compte de sa fureur, elle ne donnait pas cher de la peau des voyageurs, tout soldat que fut Rackam, ils étaient là en position de faiblesse.

La colère brillait dans ses yeux. Interdire à Capucine la fréquentation de la Black avait été la première chose, peut être devrait elle aussi lui interdire d'approcher Rackam... Quoiqu'il en soit pour l'heure, il était toujours planté devant elle, attendant elle ne savait trop quoi, ce qui commençait sincèrement à l'exaspérer.

Comment aurait elle pu passer l'éponge et se monter clémente envers celui qui ne cessait de la houspiller et de la narguer ? Lui avait on appris qu'on n'attrapait pas les mouches avec du vinaigre à ce grand dadet ?


Un soupir se fit entendre, il était temps que cela cesse.

Ca y est tu es content ? J'ai fais la connaissance de ton fils et tu as réussis à imposer la présence de ta.... chose devant ma porte. Il te faut quoi de plus désormais ?

Nul sourire cette fois, nulle tendresse, il avait réussit encore une fois à lui en faire passer l'envie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedarzilliere.forumactif.com
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Dim 27 Sep - 20:11

Ne pas rouler des yeux... la fixer et ne pas montrer son exaspération.

"Ma FEMME,...  appuie bien sur le mot... et non ma chose comme tu l'entend ma chère mère, ne laissera jamais une autre femme donner le sein à notre fils!"

Il avait donné un ton bien sec à sa réponse, car à l'intérieur il était tiraillé par la colère et la déception de la voir agir encore une fois de cette façon.

"Il ne me faut rien de plus donc. Tu m'as demandé de nourir mon fils, je le fais. Et comme tu vois elle était resté dans la cariole sans bouger, elle ne te parle pas comme tu l'as demandé. Je te retourne la question, tu attends quoi? des excuses? Tu ne pourras pas en avoir si tu l'empêche de parler, pour commencer. Quand à moi nous connaissons tout les trois les conneries que j'ai faites. Seulement, tu as oublié une chose. Tu as tendance à plus excuser ma chère demi soeur qui a foutue cette pagaille en t'avouant au début qu'elle en pinçait pour son frère. Pauvre Léana, qui non content de m'avoir séduit, se trague d'être enceinte de moi... Oui je l'ai croisé et elle m'a avoué qu'il était de moi... Sache que je ne crois pas un mot de ça. Elle est encore mariée et les bruits de couloir la passe pour la ptite protégée du carmin. On sait tout les deux que cet homme est capable de tuer son propre père pour coucher avec sa mère si il y voyait un quelquonque interét. "

Il soupira et continua à ne pas faire attention au vieux soldat. D'ailleurs, il avait une piètre opinion des soldats royaux ou de champagne qui avait préféré détalé comme des lapins devant les impériaux et laisser Troyes à la merci des armées ennemies. Il aura fallut qu'il parlemente lui même avec son altesse impériale afin que Troyes soit épargnée malgré une duchesse déchue qui agit plus pour venger sa suzeraine que pour l'interet du duché qu'elle est sensée défendre. Bref rien de bien nouveau avec cette noblesse nauséabonde de ce duché.

"Tu me désole Lylla. Tu me dis que je dois faire amende honorable, et à la place je reçois quoi en échange? Toujours la même rangaine. C'est de la faute à Rack et on continue à l'humilier..."

Il secoue la tête vraiment désolé de cette situation.

"J'étais heureux de te présenter mon fils. Tu me reçois comme un moins que rien. Je vais donc te laisser avec ma femme. Elle qui a été la plus bafouée dans cette histoire a su m'accorder son pardon. Elle fait bien plus preuve de noblesse que toi tout compte fait."

Il ne rajoute rien et se retourne. Il regarde sa rageuse droit dans les yeux.

"Tu avais raison encore une fois, c'est impossible."

Il lui caressa sa joue tendrement.

"Viens rentrons."
Revenir en haut Aller en bas
Lylla Cardinal d'Eirbal
Maîtresse de maison
avatar

Messages : 1548
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Dim 27 Sep - 22:39

Rackam avait une chance inouïe que Lylla ne puisse entendre une seule de ses pensées, car c'est pendu aux grilles du domaine et écorché vif qu'il aurait fini.

En lieu et place elle l'écouta donc débiter sa tirade, manquant éclater de rire quand il lui servit encore une fois le même laïus, si cela n'avait pas été aussi triste, elle aurait même parié.
Une fois qu'il eut fini, elle se laissa aller à applaudir.


Merci pour le spectacle Sieur Frost. Dommage que vous m'ayez déjà donner à voir pareille scène, ça sent le réchauffé.
Une dernière chose, je vais oublier au plus vite votre venue, j'ai d'autres chats à fouetter en ce moment, par contre je vous conseille vivement d'oublier le chemin de ma demeure.


Certes elle était blessée qu'il n'ai jamais eut les couilles de comprendre que ce n'était nullement Léana ou encore n'importe quel quidam qui était à l'origine de cette brouille qui devenait rupture, mais bien le comportement indigne de celle qu'il avait pris pour femme. Tant pis, elle avait tout fait pour le lui expliquer, désormais elle tournerait la page, comme il l'avait fait si souvent avec elle.

Leur tournant le dos, elle reprit la direction du logis.


Lupus veille à faire fermer les grilles, et préviens tes hommes que ces individus sont désormais personna non grata sur mes terres.

Ne surtout pas regarder en arrière et avancer encore et toujours.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://domainedarzilliere.forumactif.com
Rackam_Frost

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Dim 27 Sep - 23:28

Il se retourne vers la baronne et secoue la tête. En entendant ces mots aussi cruels qu'injuste, rack perdait une personne de cher à ses yeux... une de plus dirons nous. Non une vraiment cher qu'il connaissait depuis si longtemps maintenant.

Elle avait décidé... elle aurait satisfaction. Il prit sa femme et l'aida à monter cette fois ci à l'avant de la cariole pour qu'elle soit à ces côtés cette fois ci et non cachée. Il monta dessus aussi et pris la route sans un regard pour cette mère qui n'en était plus une. Il cachera sa tristesse à tous.

Quand aux gardes? nul besoin de s'en soucier. Il allait surement faire les gros bras en portant ses couilles avec ses hommes autour de lui. Des roquets comme lui il en avait croisé des centaines déjà. Un toutou parmis tant d'autres qui obeirais sans reflechir au problème qui devait dépasser son intelligence canine.

Partir et ne plus revenir, serait le dernier ordre qu'il acceptera de sa mère... Le coeur brisé
Revenir en haut Aller en bas
Lupus
Maréchal et Maitre d'Arme
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 52
Localisation : Compiègne, Champagne

MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   Lun 28 Sep - 7:50

Au moins, Lylla connaissait-elle l'homme en face, et celui-ci n'avait a priori aucune intention malfaisante: Lupus commençait à se dire que sa présence était bien inutile, et se demandait d'où Lylla avait bien pu ressentir le besoin de s'armer pour recevoir cet homme. D'ailleurs, ce Frost ne s'était pas attardé sur le vieux: soit donc qu'il ne se préoccupait pas des gardes, donc qu'il n'avait aucune intention agressive, soit alors que s'il en avait, il était foutrement incompétent.

Mais malgré tout, il y avait malgré tout une tension entre Lylla et l'homme: Lupus sentait bien que quelque chose clochait. Et le motif de ce quelque chose, Lylla et l'homme le lui firent bien vite découvrir: la dame de l'homme, restée dissimulée jusque-là. Et voilà que soudain, Lylla paraissait peu contente -c'était le moins que l'on puisse dire. Les échanges se firent immédiatement plus froids, plus hostiles.
Et le sieur Frost de soudain sortir un étrange discours, avec des histoires de famille assez glauques visiblement, où il accusait plus ou moins la France entière d'être responsables de divers malheurs. Le géant pencha légèrement la tête et plissa les yeux, soudain plus attentifs, cherchant à comprendre: les liens immédiats de ce discours avec Lylla ne lui paraissaient pas évidents. D'autant que le vieux n'était pas très intelligent, au sortir de sa matière qu'était la guerre: il n'arrivait pas à comprendre la logique de tout cela.

Néanmoins, une vague sourde d'agacement le traversa quand l'homme commença à adresser des piques à Lylla sur le comportement de celle-ci. Qui était-il pour la juger ? Elle, qui avait sacrifié un pan entier de sa vie à l'intérêt commun. Elle, qui, traînée dans la boue par certains nobles champenois, s'était relevée à chaque fois dignement et, sans pour autant pardonner, avait eu la grandeur de ne pas s'abaisser à leur niveau. Elle, dont la bonté était renommée bien au-delà des terres d'Arzillière, sinon de Champagne. Aussi, Lupus, mâchant sa langue mécaniquement, s'avança-t-il d'un ou deux minuscules pas, se courbant légèrement, la main abaissant l'espadon à hauteur de hanche, l'autre venant glisser un pouce dans le ceinturon.
Mais il n'était nul besoin pour le géant de davantage intervenir. Car l'homme déjà annonçait son départ, et Lylla donnait ses ordres.


- Oui, ma Dame.

Il recula légèrement, et passa la tête pour trouver le garde resté derrière la porte, toujours aussi tremblant de connaître son sort.

- T'as entendu ? Ramènes-toi avec les clés.

Ramenant son regard à l'extérieur du château, il laissa passer Lylla, lui posant un fugitif instant sa grosse patte sur l'épaule pour y apposer une pression réconfortante, tandis même qu'il constatait que l'homme et sa femme montaient dans la carriole et commençaient déjà à avancer. Le vieux et son homme de main suivirent la roulotte sur l'allée du château, et tandis qu'elle passait les grilles, allèrent chacun en saisir une pour commencer à les refermer...

Il songea qu'il faudrait laisser Lylla seule un instant. Mieux valait laisser tranquille la Baronne, le temps qu'elle décharge de ce genre d'échanges, avant que d'aller la voir pour lui changer les idées...
Revenir en haut Aller en bas
http://lupus.forums-actifs.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'un fils   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'un fils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fils de politique méritocratie
» Avoir un fils.....
» mon fils de 2 ans "tape des crises"
» Difficile de chausser mon fils
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PER ARDUA AD ASTRA  :: BARONNIE D'ARZILLIERE - Entre Reims et Troyes en Champagne :: Grilles du château-
Sauter vers: