PER ARDUA AD ASTRA

Terres de Lylla Cardinal d'Eirbal
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ademar

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?   Mar 13 Déc - 0:40

Rares étaient les jours où Adémar disposait de temps libre. A peine avait-il mis les pieds en Champagne qu’on lui avait trouvé de quoi s’occuper. Sa rencontre avec la petite Catherine fut brève et singulière mais au demeurant fort profitable, dès le lendemain il entra dans la maréchaussée de Conflans. Depuis ce jour s’enchaînaient les gardes, sans trêve ni repos, ni par ailleurs le moindre incident à signaler. De là le terrible ennui qui s’était emparé de lui. Il avait envie d’apprendre ; à lire, à écrire, à monter, à manier l’épée et le verbe ; tout comme il ressentait le besoin profond de se rendre utile ; à sa ville, à son duché d’adoption ou même à un seigneur. Défendre le pouvoir, c’est déjà se rendre utile, mais quant à étancher sa soif de savoir, de savoir-être et de savoir-vivre, il y avait encore fort à faire.

Prenant comme à son habitude les choses en main, Adémar décida unilatéralement de faire une petite entorse au règlement. Bien qu’étant quotidiennement de garde, il s’octroya un répit de quelques jours pour voir de la Champagne autre chose que Conflans. Le hasard voulut que ses pas le mènent vers Troyes ; enfin ses pas, disons plutôt les charrettes, tombereaux et autres attelages qui suivirent sa route. Sur les chemins, il se mêlait aux marchands ambulants ; dans les auberges, il trinquait avec les habitués ; sur les places animées, il dansait au rythme des trouvères ; partout où il passait, il observait, il écoutait les conversations, il mémorisait toutes les informations utiles. La rumeur disait notamment que la baronne d’Arzillière cherchait du personnel. Le monde pouvait bien s’écrouler à Conflans, l’attention du jeune Normand avait été retenue par les on-dit. Plein d’insouciance, il poussa donc vers le nord-est. La journée touchait à sa fin quand il se présenta aux grilles du domaine.


Ohé ! Vous offririons l’gîte et l’couvert à un pauv’ voyageur dans s’te château ?
Revenir en haut Aller en bas
Lupus
Maréchal et Maitre d'Arme
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 52
Localisation : Compiègne, Champagne

MessageSujet: Re: Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?   Mer 21 Déc - 16:59

[HRP: désolé pour le retard]




Les deux gardes devant les portes avaient relevée la tête de leur jeu de dés à l'approche d'Ademar, et s'étaient redressés. Le plus vieux -de peu, visiblement-, aux cheveux bruns, lui fit un signe légèrement amical de la main.

- Le bonjour. Ça, c'est possible, mais 'faut voir avec la dame des lieux...

Il se retourna vers son compère.

- Ghislain, vas chercher le vioque.

L'autre, aux cheveux d'un noir d'ébène, hocha la tête et fila vers le château.Le premier garde se retourna vers Ademar.

- Vous 'faudra d'abord voir le Maréchal de la dame. V'savez, la guerre le rend méfiant comme pas un, et c'est un vieux ronchon très mal embouché.

Le garde éclata de rire. Peu de temps, car déjà, aux portes du bâtiment même, Ghislain apparaissait, minuscule à côté de l'espèce de vieil homme qui le devançait à grands pas. Plus les deux hommes approchaient, plus l'on pouvait détailler le Maréchal de la baronne Lylla Cardinal d'Eirbal: un homme tout vêtu de noir, à la peau d'une pâleur cadavérique, avec une longue barbe noir et des cheveux coupés très courts, à ras de la peau; une longue épée au côté, en fait un espadon qu'un homme normal tient à deux mains. Lui et Ghislain arrivèrent enfin aux grilles.

- Un homme qui demande le gîte et le couvert, chef.

Les petits yeux verts surmontés d'épais sourcils dévisagèrent Ademar, et la main gauche, aussi pâle que le reste de la peau, monta caresser la barbe du géant, qui devait mesurer dans les sept pieds de haut: se faisant, un rayon de soleil fit briller les innombrables cicatrices fines et argentées qui parsemaient tant la peau de la main que le reste de la peau.

- Votre nom ?

La question, simple, avait roulé comme le tonnerre...
Revenir en haut Aller en bas
http://lupus.forums-actifs.com/forum
Ademar

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?   Ven 23 Déc - 9:58

Pas d’problème, j’viens d’galocher pendant 3 jours, j’peux ben attendre encore un peu.

Il n’accompagna pas le garde dans son éclat de rires car il ne connaissait pas le maréchal. Un géant d’humeur taciturne fit rapidement son apparition, flanqué du second garde qui ne semblait pas plus grand que les nains des légendes. L’homme sombre était d’une taille impressionnante, il dépassait Adémar qui avait pourtant rarement trouvé plus grand que lui dans ce bas-monde. Âgé d’à peine trois lustres, le jeune homme avait encore la possibilité de croître et de rattraper le maréchal. Hormis leur imposante stature, et peut-être aussi la dureté de leurs traits et l’émeraude de leurs yeux, Adémar et Lupus n’avait rien en commun. L’un pâle comme la mort, l’autre hâlé comme un paysan ; l’un brun comme le jais, l’autre blond comme les blés ; l’un taillé comme un colosse, l’autre épais comme un épouvantail.

Les cicatrices du maréchal n’impressionnèrent guère l’adolescent qui en avait vu d’autres dans les ports normands. En revanche, son cœur sursauta quand la voix profonde du vieux ronchon mal embouché retentit ; il parvint malgré tout à ne rien laisser paraître. De sa voix en pleine mue, il répondit.


Fend-les-cieux

Par habitude, le jeune Normand faillit donner le surnom qu’on lui avait attribué dans son pays natal, rapport à sa grande taille. Il se rattrapa in extremis pour révéler son véritable nom.

J’me nomme Adémar Lantenac.

Puis, anticipant les questions qui ne manqueraient pas de suivre, il enchaîna.

J’viens de Conflans où j’suis maréchal. J’viens vous d’mander l’hospitalité …

Il fixa le vieux dans les yeux pour tenter de la jauger.

… et aussi voir si y’aurait pas du travail pour un jeune gars courageux.

Revenir en haut Aller en bas
Lupus
Maréchal et Maitre d'Arme
avatar

Messages : 155
Date d'inscription : 29/06/2011
Age : 52
Localisation : Compiègne, Champagne

MessageSujet: Re: Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?   Sam 24 Déc - 12:43

Le vieux détailla le jeune de nouveau, de haut en bas. Le gaillard était costaud, jeunot, et avait l'air en bien bonne santé. Les yeux verts de l'homme pâle n’inspiraient pas à la sympathie, et il semblait clair, de prime abord en tous les cas, qu'il faisait partie de ceux qui tyrannisaient les gens du domaine...

- Maréchal à Conflans, hein ? Eh bien, voilà qui pèse. Je suis Lupus, le Maréchal et Maître d'Armes...

Ghislain ajouta à voix basse:

- Et Sommelier...
- Accessoirement.
- Ah, non chef ! Principalement !

Les deux gardes éclatèrent de rire, et le géant se contenta de hausser les épaules, l'air toujours aussi incommode mais pas fâché.

- Bref. Venez avec moi, je vais vous présenter à la Dame. Elle verra ce qu'elle peut vous accorder. Après tout, je ne suis là que pour sa sécurité...

A nouveau, il haussa les épaules, et d'un geste de la main, invita Ademar à le suivre vers le château, alors que les deux gardes se marraient encore...




[HRP: suite ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ]
Revenir en haut Aller en bas
http://lupus.forums-actifs.com/forum
Ademar

avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 12/12/2011

MessageSujet: Re: Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?   Sam 24 Déc - 16:48

Comme des baffes que l’on s’échange, le regard d’Adémar allait des gardes au maréchal. Sous son air patibulaire, le géant ne devait pas être si mauvais que cela, sinon les gardes ne se seraient pas permis de plaisanter en sa présence. Exigent, intraitable sûrement mais juste et respectable aussi, c’est l’image que renvoyait le maréchal des lieux au jeune homme et cela lui convenait très bien. Pourvu qu’il ne se trompe pas. Adémar suivit Lupus sans mot dire, réfléchissant à ce qui venait de lui être dit : « vous présenter à la dame » …
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais où est passée la maréchaussée de Conflans ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Depuis Avril 1456
» Marechaussée
» Mais où est passée la fédération de l'Essonne ?
» [résolu] Où sont passées mes photos ?
» Il sait marcher mais ne veut pas....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PER ARDUA AD ASTRA  :: BARONNIE D'ARZILLIERE - Entre Reims et Troyes en Champagne :: Grilles du château-
Sauter vers: